Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’exercer en tant qu’informaticien indépendant. C’est un style de vie professionnelle qui correspond aux personnes ayant certains problèmes avec la hiérarchie établie dans une entreprise par exemple. De plus, le statut de freelance octroie des avantages non négligeables. Que faut-il savoir concrètement sur un professionnel de ce type ?

Qu’est-ce qu’un freelance informatique ?

Un informaticien qui travaille en freelance est en réalité un professionnel ayant choisi de répondre aux exigences de sa clientèle en étant un indépendant. Pour faire simple, celui-ci pratique son activité en remplissant des missions qu’il facture à sa clientèle. Cet expert dispose de toute la liberté dont il a besoin pour s’organiser, accepter ou refuser des offres. Le freelance est donc un travailleur qui ne répond que de sa seule autorité. Cela signifie tout simplement qu’il n’y a aucune hiérarchie de subordination entre lui et le client qui fait appel à ses services. 

C’est d’ailleurs toute la différence de son statut avec un informaticien qui est employé dans une entreprise à temps plein. Le fait qu’il ait la liberté de profiter de son temps se répercute sur son mode de travail et ses rémunérations. Il faut donc comprendre que le salaire mensuel d’un travailleur informaticien indépendant ne suit pas le même raisonnement que le salariat classique. En effet, celui-ci repose essentiellement sur le chiffre d’affaires visé, les facturations de la clientèle ainsi que les charges. Vous pouvez visiter le site de « Success Freelance » pour en savoir plus sur le sujet.

Quelles sont les missions que peut remplir un freelance informatique ?

Afin d’être sollicité par les clients, le freelance en informatique se doit de posséder de nombreuses compétences dans le domaine qu’il a choisi pour se spécialiser. Dans la plupart des cas, il peut être appelé pour prendre en charge la sécurité des réseaux informatiques afin de détecter toutes les attaques ayant pour objectif de détourner des informations d’une entreprise. S’il a choisi la programmation, le freelance informatique doit s’attendre à développer toutes sortes de solutions informatiques permettant de résoudre des problématiques majeures dans l’entreprise de son client. 

Le secteur de l’informatique a également besoin de personnes ayant les capacités et compétences requises pour réaliser des audits de systèmes d’information. Cela est primordial pour prendre connaissance de l’état de santé du système informatique du client. C’est également le meilleur moyen pour savoir s’il répond aux normes établies par les autorités de régulation du secteur. Le freelance peut être amené à dispenser quelques cours pratiques à une équipe afin qu’elle puisse prendre en charge certaines solutions informatiques de manière efficiente. 

Quels sont les avantages d’exercer en tant que freelance informatique ?

Les avantages d’un freelance informatique sont multiples. Ce statut permet au professionnel indépendant d’être son propre patron. Il est donc idéal pour les experts qui ont du mal à exercer leur profession dans une structure disposant d’une hiérarchie très rigoureuse. En devenant freelance indépendant, il est possible de choisir la façon la plus optimale pour travailler ainsi que les conditions permettant d’atteindre l’efficience. Le freelance dispose de toute la liberté nécessaire pour revaloriser sa rémunération à tout moment. Cela est possible compte tenu de sa capacité à dénicher de la clientèle et en fonction de l’expertise dont il fait preuve. S’il est sollicité grandement par le marché, il pourra dégager une rémunération plus importante qu’un salarié classique. Le freelance a également l’avantage de choisir les missions et les clients qui l’intéressent. Contrairement à un salarié lambda, il n’est pas contraint de répondre à des exigences non réalistes. 

Quels sont les désavantages du statut de freelance informatique ?

Le freelance informatique ne possède pas de désavantage à proprement parler. Il faut surtout faire remarquer que ce statut nécessite quelques sacrifices. En effet, étant donné qu’il n’est affilié à aucune société, le freelance informatique a l’obligation de réaliser sa propre prospection commerciale. Cela signifie donc qu’il doive tout mettre en œuvre pour se trouver ses propres clients. L’autre défaut de ce style de travail réside dans l’absence de certains privilèges liés au salariat classique. Au même titre que l’employé ne peut pas bénéficier de toute la flexibilité d’influence, le travailleur indépendant perd également les avantages liés à un contrat de salarié. Par exemple, il ne peut plus jouir de la stabilité financière qu’un salaire mensuel d’employé peut octroyer.